Retours d'expériences

Des exemples réels qui démontrent que :


Performance économique et performance sociale sont interpénétrées

Technologie, lean management et QVT sont alliés

Le changement est d’abord affaire d’exécution

Il est possible d’embarquer les équipes par des actions concrètes et cohérentes, souvent peu « spectaculaires », mais authentiques et « profondes »

Un chantier QVT permet de « réaligner « ce qui important pour les équipes, l’encadrement et la direction


Et par conséquent de réoxygéner l'encadrement intermédiaire

 

Rex # 1 - PME industrielle sous-traitante de rang 2 - Filière Aéronautique Spatial Défense

Coconstruction de l'atelier d'assemblage "4.0"

Situation-problème :

- Un procédé présentant une robustesse médiocre

- Un climat social dégradé lié à un sentiment de ne pas pouvoir "faire du bon travail" et de "devoir laisser son cerveau au vestiaire"

- Une image de l'atelier qui inspire peu confiance aux donneurs d'ordre et aux prospects

- Des difficultés d'attractivité et de fidélisation des compétences clés

Genèse du Projet "Coconstruction de l'atelier d'assemblage 4.0" :

- Pression des donneurs d'ordre, directement et à travers le prisme d'une action collective de filière

- Leadership du dirigeant refusant de se laisser corseter par la juxtaposition des différents "dispositifs" financés par l'écosystème

Outils mobilisés :

- Actions de Formation en Situation de Travail permettant aux équipes d'identifier et de déployer elles-mêmes les leviers technologiques, organisationnels et ergonomiques d'amélioration de la compétitivité de leur atelier d'assemblage

- Certifications individuelles et formelles des "blocs de compétences" de CQPM acquises à travers le projet

- Appropriation et mise en place des outils fondamentaux du lean

- Intégration d'un robot collaboratif

Résultats significatifs :

- Quickwin = Qualité "Bonne du 1er Coup" + 30%

- Remobilisation et repositionnement de l'encadrement intermédiaire au sein de son équipe et auprès des services supports

- Reconduite pour 3 ans des contrats  avec un donneur d'ordre stratégique (valorisation du projet lors de la business review annuelle